Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
Le Tonkinois

Le Tonkinois

L’histoire du Tonkinois est exotique et  un peu incertainepeu fiable, puisqu’il provient du Golfe du Tonkin, situé au sud de la Chine et à l’est du nord du Vietnam, appelé par le passé Tongking. Cette région était également le berceau de pirates sans merci, d’un temps chaud et moite ainsi que de l’origine du nom du Tonkinois, un croisement entre le Burmese et le Siamois. La frontière entre la Thaïlande et la Birmanie est appelée la Tanen Tong Dan qui se traduit par la Frontière dorée. Le mot en Thai pour l’or étant Tong, il était logique que le surnom du Tonkinois soit le Siamois doré, peut-être partiellement dérivé du Chat doré d’Asie.

Mais quelles que soient ses origines, le Tonkinois est un superbe animal et serait un chat fantastique pour tout foyer. De nombreux chats, qui par le passé étaient transportés en Occident et considérés comme des Burmese ou des Siamois, étaient en réalité des Tonkinois. Il est facile d’imaginer que des erreurs ait été faites car ces trois races partagent des caractéristiques visuelles. Le Tonkinois existe en Occident depuis au moins 100 ans. Vers la fin du règne de la Reine Victoria, un chat initialement désigné comme un Copper (Burmese), a été exporté de Singapour à un éleveur anglais qui l’a décrit comme une variété « chocolat » du Siamois royal. 

Le Tonkinois est un chat vraiment élégant et a rapidement conquis le cœur du public, étant donné le court terme de son existence. Ce chat intelligent et aimant est désormais bien établi comme une race reconnue en Australie. Le Tonkinos est de caractère calme et affectueux. C’est presque un intellectuel si on en juge par sa curiosité et son intérêt pour les choses et les personnes qui l’entourent. Difficile de ne pas s’entendre avec lui.

Si vous souhaitez partager votre maison avec un chat magnifique et agréable, vous devez étudier de près le Tonkinois. Il s’agit d’un animal robuste pouvant vivre dans la majorité des régions australiennes sans trop de difficulté et fait un compagnon chaleureux et amical. Une fois que vous en aurez eu un, vous ne pourrez plus vous passez de cette race.

Quelques conseils adaptés pour un chat de race Tonkinois 

Le Tonkinois est un chat qui arrive tardivement à maturité : il aura toutes ses caractéristiques d’adulte, taille et couleur de robe, vers l’âge de 2 ans. Ne soyez donc pas surpris pendant toute cette période d’avoir un chat qui continue d’évoluer. Chat de taille moyenne, il est cependant très musclé et peut peser plus lourd qu’il n’en a l’air.

Le pelage du Tonkinois est court, dense et soyeux. Il existe aussi une variété à poil plus long appelée chat Tibétain. Il demande peu d’entretien : un brossage hebdomadaire pour lui faire plaisir et pour vous faire plaisir.

Concernant son alimentation, veillez à suivre les quantités journalières recommandées sur notre site internet ou sur l'emballage de nos produits. Découvrez ici les bienfaits d’alterner croquettes et sachets fraîcheur : https://www.whiskas.fr/tous-nos-conseils/liste/binutrition

Voici quelques détails supplémentaires sur le Tonkinois, selon les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines (Source et version complète : http://loof.asso.fr

Couleurs reconnues

Catégorie: colourpoint, mink et sépia
Division: solide, tabby, silver/smoke et particolore
Couleur : toutes.

Mariage autorisé

Avec un Tonkinois, un Siamois, un Burmese anglais ou un Burmese américain.

Tête : très légèrement plus longue que large, la tête a une forme de triangle aux contours adoucis. Les lignes latérales du triangle, formées par les maxillaires, sont nettes et légèrement arrondies. De profil, le crâne et le front sont légèrement bombés et prolongés par un léger stop au niveau du nez, légèrement busqué.

Museau : de longueur moyenne, le museau prolonge doucement le triangle de la tête, ni pointu ni excessivement arrondi. Le menton est ferme.

Yeux : en forme de noix, les yeux sont implantés légèrement de biais.
Couleur des yeux : aigue-marine (bleu-vert) chez les mink, bleu pâle à bleu-violet chez les colourpoints, vert à or à chez les sépia. Les tonalités les plus brillantes, profondes et uniformes sont préférées.

Oreilles : placées à égale distance des côtés et du sommet de la tête, les oreilles sont de taille moyenne, larges à la base et arrondies à l’extrémité. Elles sont couvertes de poils très courts et peuvent paraître légèrement transparentes.

Encolure : de longue moyenne, l’encolure est bien musclée, notamment chez les mâles.

Corps : de format semi-foreign, le corps est de taille moyenne, très musclé mais sans lourdeur. La poitrine est bien ouverte et légèrement arrondie.

Pattes : fines, les pattes sont bien proportionnées par rapport au corps.

Pieds : plus ovales que ronds, les pieds sont de taille moyenne.

Queue : taille moyenne, la queue va en s’effilant jusqu’à une extrémité légèrement arrondie.

Robe et texture : Tonkinois : particulièrement douce au toucher, la robe est courte, dense, soyeuse et près du corps. Tibétain : mi-longue et fine, la fourrure est soyeuse et couchée sur le corps. Il n’y a pratiquement pas de sous-poil. La robe est plus courte sur les épaules et va en s’allongeant sur les flancs. Les culottes et la queue sont bien fournies. Il peut y avoir une collerette.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.