Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
Le Bleu Russe

Le Bleu Russe

De nombreux éleveurs affirment que le premier Bleu russe est originaire de la ville portuaire balte de Arkhangelsk, près du cercle arctique, et a été transporté comme bien par les marchands maritimes faisant affaires en Angleterre. Ce chat a été très exposé en Angleterre à la fin du XIXè siècle, pourtant, malgré qu’il s’agisse d’une race différente, il a été exposé avec d’autres chats bleus à poil court, sous divers titres collectifs, tels que « l’Archange bleu » et le « bleu d’Arkhangelsk ». Lorsqu’il a été exposé pour la première fois, l’ensemble des chats bleus à poil court concourrait dans une même catégorie, quel que soit leur type. En 1912, le Bleu russe s’est vu attribuer sa propre catégorie, mais au cours de la Seconde Guerre mondiale, la race a frisé l’extinction et a été sauvé de justesse par le croisement avec des Siamois. Les éleveurs ont fini par faire une tentative coordonnée pour retrouver les caractéristiques d’avant-guerre de la race et en 1965, les normes d’exposition ont changé pour statuer que le chat de type Siamois n’était pas acceptable chez le Bleu russe. Le majestueux Bleu russe avec sa robe élégante, ses yeux verts pétillants et ses manières gracieuses a pendant longtemps été associé à la royauté et particulièrement convoité par les Tsars et l’aristocratie.

Le magnifique Bleu russe a, à juste titre, un air hautain, mais bénéficie d’une âme douce. Le Bleu russe australien est élevé selon des normes très similaires à celles du Royaume-Uni, mais diffèrent du style de Bleu russe élevé aux États-Unis. Ce chat a un double pelage qui est très différent des autres races, il est court, épais et très fin, sa densité fait que la robe a deux textures se distingue du reste du corps. Sa couleur bleu clair donne au chat un aspect général brillant, argenté et chatoyant qui contribue à son allure royale.

Ce chat puissant et élégant ne fait pas dans les extrêmes et est donc un animal de compagnie très attrayant à avoir chez soi. Ce chat semble d’une timidité à toute épreuve. C’est essentiellement lié au fait qu’on ne l’entend quasiment pas miauler, non qu’il soit muet, mais sa tessiture très peu sonore empêche le plus souvent ce chat de s’exprimer correctement. Ne le brusquez pas, il apprécie qu’on le manipule avec calme et précaution. Néanmoins, il s’entendra avec l’ensemble des membres du foyers, qu’ils se déplacent sur deux ou quatre pattes, tant qu’il est traité avec le respect qu’il mérite.

Quelques conseils adaptés pour un chat de race Bleu Russe :

Le pelage du Russe est court, soyeux, à structure double et dressé comme celui d’un castor. Le brossage, simple et hebdomadaire, devra en tenir compte et rester doux pour ne pas endommager le poil.

Concernant son alimentation, veillez à suivre les quantités journalières recommandées sur notre site internet ou sur l'emballage de nos produits. Découvrez ici les bienfaits d’alterner croquettes et sachets fraîcheur : https://www.whiskas.fr/tous-nos-conseils/liste/binutrition

Voici quelques détails supplémentaires sur le Bleu Russe, selon les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines (Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues
Catégorie: traditionnelle
Division: solide
Couleur : bleu, noir, blanc

Mariage autorisé avec un Russe ou un Nebelung (variété de Russe bleu à poil long).

Tête : les contours de la tête sont formés par sept faces planes qui sont :
- une ligne verticale qui part du bout du nez jusqu’à la pointe du menton ;
- une ligne droite qui part du bout du nez jusqu’au front, qui forme le nez, suivie par une ligne droite qui part du front jusqu’à l’arrière du crâne ;
- deux lignes droites symétriques formées par chaque côté du museau ;
- deux lignes droites symétriques formées par les pommettes larges et hautes.
Triangulaire quand elle est vue de face, la tête est particulièrement large au niveau des yeux.

Museau : avec ses contours arrondis, le museau, plutôt court et sans pinch, prolonge le triangle de la tête.

Yeux : en forme de noix, les yeux sont assez grands et bien espacés l’un de l’autre. La couleur est du vert le plus intense possible chez les adultes. Elle peut être jaune-vert chez les chatons.

Oreilles : aussi hautes que larges à la base, les oreilles sont placées à égale distance des côtés et du sommet de la tête. Recouvertes de poils courts et fins à l’extérieur, elles sont fournies de poils plus longs sur la moitié de la surface intérieure.

Encolure : longue et fine, l’encolure apparaît plus lourde qu’elle ne l’est en réalité en raison de la densité de la fourrure.

Corps : de format foreign, le corps est long et élégant. Bien musclé et sans aucune lourdeur, il peut paraître plus robuste qu’il ne l’est en réalité, en raison de la densité de la fourrure. L’ossature est fine et la musculature puissante.

Pattes : longues et fines, les pattes sont en proportion avec le corps.

Pieds : petits et relativement ronds.

Queue : plutôt épaisse à la base, la queue, de longueur moyenne, va en s’affinant jusqu’à une extrémité effilée.

Robe : courte, fine et douce, la robe est double et dense. Elle est très différente de la texture habituellement rencontrée chez les autres races de chats à poil court.

Couleur :
Bleu : robe d’un bleu uniforme et lumineux, avec une préférence pour les tonalités claires. L’extrémité des poils de garde présente une coloration argentée qui donne à la fourrure un aspect brillant. Des marques tabby fantômes sont tolérées chez les chatons. Des anneaux peuvent subsister assez longtemps à l’extrémité de la queue. La truffe est gris charbon et les coussinets lilas foncé.

Blanc : robe blanche avec des reflets argentés. La truffe et les coussinets sont roses.

Noir : robe noir de jais jusqu’à la racine. La truffe et les coussinets sont noirs ou brun foncé.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.