Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
Le Norvégien

Le Norvégien

On retrouve énormément de références au Norvégien dans la littérature scandinave du 16ème Siècle, et son origine remonte sûrement bien plus avant, dès les Vikings

Le Norvégien est une race ancienne originaire de Norvège vieille de plus de 500 ans. Certains pensent cependant que la race pourrait exister depuis plus de 2 000 ans. Ce magnifique animal est également connu sous le nom de chat des forêts norvégiennes ou Norsk Skogkatt. Selon la mythologie nordique, il serait le descendant direct des chats fées. Il est également possible que l’ancêtre du Skogkatt soit l’Angora turc, puisque différents empereurs byzantins avaient des gardes scandinaves à leur service.

Depuis, ces chats ont été élevés comme des animaux de ferme, vivant souvent en extérieur et à l’abri lorsqu’ils en trouvent car le Skogkatt y ait évolué, car ils’est très bien adapté à de tels climats rigoureux. La Cat Fancy Association de Norvège a commencé en 1934, mais ce n’est qu’en 1938 que le Norvégien est considéré comme une race spéciale. Puis, avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, l’ensemble des activités de chats pedigree ont pris fin. Le Norvégien est presque tombé dans l’oubli jusqu’au début des années 70, lorsqu’un groupe de connaisseurs ont relancé des programmes sérieux d’élevage. En 1976, la race a été officiellement reconnue suite au travail du Club du chat des forêts norvégiennes, éleveurs de chats Norvégiens Norsk Skogkattring, œuvrant à une sélection drastique selon les critères de race.

Les patrons les plus communs chez le Norvégien sont les motifs tigrés. Bien que sa fourrure mi-longue nécessite un brossage occasionnel, ce chat, de manière générale, peut entretenir son propre pelage. Il a cependant besoin d’aide pour retirer les brindilles ou tout autre débris collant.

Malgré que cette race soit considérée comme « résistante », elle présente également un côté plus doux et aime se montrer joueuse, vive et affectueuse. Race géante, le Norvégien partage le caractère calme et doux de cette catégorie. Sa taille n’est pas un handicap, et il sait s’adapter aux différents gabarits de la famille. Il fait d’ailleurs un excellent compagnon de jeu et de vie pour peu qu’on lui apporte suffisamment d’attention. De fait de son caractère aimant et doux, il n’y a aucune raison pour qu’il ne puisse vivre en intérieur, tant qu’ils ont des jouets, des objets sur lequel grimper et des griffoirs à disposition.

Le chat des forêts norvégiennes s’entend bien avec les autres races de chats, les chiens et aime particulièrement les enfants. L’intelligence de cet animal ainsi que son comportement énergique et vif en font un ami magnifique et intéressant pour chaque membre du foyer.

Voici quelques conseils adaptés pour un chat de race Norvégien :

Le Norvégien est un grand chat à poils mi-longs, il lui faut un brossage par semaine et plus durant la période de mue (à l’intersaison).

Concernant son alimentation, veillez à suivre les quantités journalières recommandées sur notre site internet ou sur l'emballage de nos produits. Découvrez ici les bienfaits d’alterner croquettes et sachets fraîcheur : https://www.whiskas.fr/tous-nos-conseils/liste/binutrition

Voici quelques détails supplémentaires sur le Norvégien selon les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines. (Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues
Catégorie: traditionnelle
Division: toutes
Couleur: toutes sauf le chocolat, le lilas, le cinnamon et le fawn.

Mariage autorisé avec un Norvégien uniquement

Tête :
La taille de la tête du Norvégien est moyenne. La tête forme un triangle équilatéral. Le front, légèrement arrondi, est suivi d’un nez droit, sans incurvation ni stop.

Museau :
Le museau de cette race de chat suit les lignes de la tête, sans pinch. Le menton est ferme.

Yeux :
Le Norvégien a de grands yeux, en amande. Ses yeux sont placés légèrement en oblique et donnent au chat une expression alerte et éveillée. Toutes les couleurs d'yeux sont autorisées quelle que soit celle de la robe.

Oreilles :
Les oreilles du Norvégien sont de tailles moyennes à grandes. Elles sont bien ouvertes à la base, légèrement pointues au bout et placées dans le prolongement du triangle. Vu de profil, elles sont dirigées vers l’avant. Les «lynx tips» (plumets) sont souhaitables mais pas obligatoires. La fourrure interne des oreilles s'étend jusqu'au coin externe de celles-ci.

Encolure :
Cette race de chat a une encolure bien musclée et de taille moyenne.

Corps :
Le Norvégien a un corps de format long et substantiel. Son corps est assez long et massif, avec une ossature robuste et une poitrine pleine et large.

Pattes :
Les pattes du Norvégien sont assez hautes par rapport au corps. Elles sont très musclées et ont une ossature solide. Vu de l’arrière, les pattes sont parallèles. Les postérieurs sont plus hauts que les antérieurs.

Pieds :
Cette race de chat a des pieds grands et ronds avec des touffes de poils entre les doigts.

Queue :
La queue du Norvégien est longue, épaisse à la base et bien fournie. Elle est idéalement aussi longue que le corps, c’est-à-dire qu’elle peut remonter jusqu’aux épaules.

Robe et texture :
La robe du Norvégien est double. Elle est constituée d'un sous-poil laineux donnant une impression de lourdeur et de profondeur recouvert par de longs poils de couverture imperméables et lustrés. Le poil de couverture est d’une texture un peu huileuse. Il est plus court sur les épaules et va en s’allongeant progressivement.

La collerette est composée de longs favoris qui partent de l’arrière des oreilles et d’un jabot très fourni. Les culottes sont volumineuses. La collerette et les culottes sont composées de poil laineux uniquement.

La longueur de la fourrure du Norvégien et la densité du sous-poil varient avec les saisons et une robe nettement plus courte en été ne doit pas être pénalisée en jugement. Le poil de couverture ne se développe pas avant l’âge de six mois chez les chatons. La qualité de la fourrure est beaucoup plus importante que la couleur.

Remarque : toute proportion de blanc est acceptée quels que soient sa taille et son emplacement (médaillon, doigt blanc, etc.).

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.