WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

mon-chat-deteriore-mes-plantes-dinterieur.jpg
Votre chat mange vos plantes d'appartement. Vous avez raison de vous en soucier et d'essayer de l'arrêter, car certaines plantes d'appartement sont très toxiques pour les chats (et aussi d'ailleurs pour les chiens).

Voici quelques-unes des plantes d'appartement toxiques les plus répandues :
- le Dieffenbachia : il est responsable d'un grand nombre d'intoxications. Le seul fait de mâchonner la plante peut provoquer l'apparition de symptômes : oedème buccal, risque d'asphyxie ou de cécité, atteinte rénale, troubles digestifs,
- l'Arum : oedèmes, symptômes digestifs, coma.
- le Philodendron : atteinte rénale et digestive.
- le Chlorophytum : atteinte rénale potentiellement mortelle.
- le Seriman ou Monstera deliciosa : feuilles irritantes provoquant des oedèmes et des dermites.
- certaines solanacées (pommier d'amour) : troubles digestifs, tachycardie, convulsions, ...
- le Poinctana ou Mimosa du Japon : mêmes symptômes que ci-dessus.
- l'Euphorbia pulchernina ou Euphorbia poinsettia, Euphorbia marginata : troubles cutanés, buccaux ou oculaires du fait de leur latex irritant.
- le Croton : symptômes digestifs après l'absorption de graines.
- le Ficus elastica (et les autres ficus) : troubles digestifs.
- le Houx, le Gui et d'autres plantes de Noël.

De plus, on ne connaît pas encore la toxicité de toutes les plantes d'appartement. Voilà pourquoi il vaut mieux empêcher votre chat de grignoter ou mâchonner toutes vos plantes, sans exception. A vous donc de rendre inatteignables vos plantes d'appartement ou bien de les enlever des pièces où va votre chat.

A noter que si votre chat mange des plantes, c'est peut-être qu'il a des petits tracas digestifs, comme des boules de poils dans son estomac ou des vers. Prenez conseil auprès d'un vétérinaire.
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements