WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

il-fait-froid-comment-proteger-mon-chat.jpg
Il fait froid, il fait gris, la lumière est bien moins présente... notre moral peut s'en ressentir. Et son moral à lui ? Ne serait-ce que par mimétisme, lui aussi subit une petite baisse de régime. Que faire ? Le laisser s'adapter lui-même, il est doué pour ça, et l'aider en s'assurant qu'il bénéficie d'une alimentation adéquate !

Le chat : un carnivore complexe

Prédateur de nature, le chat a un besoin quotidien de l'équivalent d'une petite dizaine de souris, os, muscles et abats compris. Pas très ragoûtant. Pourtant, la viande constitue bien la base de son alimentation. En termes d'apports nutritifs, nous parlerons de 240 kcal journalières pour un chat de 4 kg, réparties de la manière suivante : 40 à 45 % de protéines, 20 à 25 % de lipides et 15 % de glucides (valeurs moyennes).

N'oublions pas les sels minéraux, oligo-éléments, vitamines, etc. La Taurine, par exemple, est absolument indispensable au chat pour bien faire fonctionner son cœur et lui garantir une bonne vision.

Denise, vendeuse à Paris, raconte : « Pour faire plaisir à Othello et Diva, mes deux persans, j'ai envisagé de leur mitonner des petits plats à partir des restes de mes enfants. Mais mon vétérinaire me l'a vivement déconseillé... il est trop difficile de répondre soi-même à l'ensemble de leurs besoins ! ». En résumé, le chat réclame une alimentation complète, équilibrée et spécifique.

Adapter son alimentation à son mode de vie

En liberté, en maison, en appartement, en studio... il faut adapter son alimentation à ses dépenses et à son âge. Petit, un apport supplémentaire en protéines lui assure un meilleur développement de son corps. Adulte, il faut particulièrement être attentif à sa bonne hydratation.

Le bon compromis consiste à lui offrir une alimentation humide pour ses repas le matin et le soir, en sauce, en terrine ou en gelée selon ses goûts, et à lui proposer des croquettes en complément, à disposition et en quantité raisonnable. N'oubliez pas de lui laisser un bol d'eau fraîche régulièrement renouvelée.

Et l'hiver ?
La démonstration n'est plus à faire : le chat est un animal intelligent et il dispose d'une faculté d'adaptation forte à son environnement. Quand il fait froid, le chat stocke des graisses, un peu comme nous. Il fait également du poil... Non, non, pas du tout comme nous !

Sauf s'il vit en liberté, il est inutile d'interférer dans son alimentation habituelle. Si vous êtes l'heureux propriétaire d'un vagabond, n'hésitez pas à augmenter ses rations d'un tiers, voire de les doubler en cas de grand froid. Ce supplément pourra s'effectuer au choix sur les aliments secs, humides, ou réparti sur les deux. Vous pouvez aussi accroître la proportion de protéines et de graisses animales, ce qui aura également pour effet de densifier son poil. Ainsi, l'hiver, Alexandra, attachée de presse, complète l'alimentation de Zelda par des petites friandises.

En bref

·Le chat requiert une alimentation spécifique
·Ajustez-la à son style de vie et son âge
·L'hiver, complétez-la de friandises, si nécessaire
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements