WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

mon-chat-se-gratte-constamment.jpg
Les puces sont les parasites externes les plus fréquents chez les chats et les chiens. Elles se nourrissent de leur sang. Ctenocephalides felis est l’espèce la plus courante qui parasite à la fois les chiens et les chats. Le printemps est souvent le pic d’infestation par les puces : il est temps de protéger votre animal !

Tout savoir sur le cycle de la puce

Les puces adultes vivent sur le chat pour se nourrir et se reproduire. Deux jours après l’accouplement, la femelle puce commence à pondre des œufs. Elle peut en pondre de 30 à 50 par jour ! Avec les œufs, elle dépose également une grande quantité de selles («les crottes de puces»), constituées de sang digéré. Ces œufs ne restent pas sur l’animal, ils tombent rapidement dans l’environnement. Deux jours après en moyenne, les larves éclosent et commencent à se nourrir des excréments laissés par la mère puce. Les larves passent par plusieurs phases de développement avant de former un cocon et se transformer en nymphe. Le cycle est très semblable à celui d’un papillon ! Un adulte émerge dès qu’il détecte des vibrations, du dioxyde de carbone, ou de la chaleur, qui sont des signes qu’un animal hôte est à proximité. Le cycle de vie complet dure environ 15 jours, mais la nymphe peut rester en dormance jusqu’à deux ans dans des conditions inhospitalières (par exemple, le froid). Les puces aiment en effet la chaleur et l’humidité.

Comment savoir si mon chat a des puces ?

Les piqûres de puces provoquent des démangeaisons, votre chat va se gratter et se lécher vigoureusement. Certains chats développent une allergie à la salive de puce, appelée DAPP (dermatite allergique à la piqûre de puce) qui peut provoquer de graves lésions de la peau avec une perte de poils, des rougeurs et même des ulcérations. Chez les chatons, un grand nombre de puces peut causer de l'anémie.
Le diagnostic d'une infestation par les puces peut se faire par la visualisation de puces rampant sur l’animal ou à proximité, ou par la détection de petites boules noires sur les poils qui sont des "crottes de puces". L’utilisation d’un peigne à puces peut faciliter la visualisation de ces débris. Lorsqu’on les humidifie (test à réaliser sur un mouchoir), une couleur rouge apparaît car il s’agit de sang digéré.

Comment lutter contre les puces ?

Les puces adultes passent le plus clair de leur temps sur l’animal, mais les œufs, larves et nymphes se retrouvent en abondance dans l’environnement (moquette, tapis, entre les plinthes, ...). Pour chaque puce que vous voyez sur votre animal, ce sont des centaines d’œufs et de larves dans votre maison !
Il est par conséquent important de traiter à la fois l’environnement et votre chat.

Traiter l’environnement

Pour traiter l’environnement, commencez par passer l’aspirateur à fond. Cela peut éliminer jusqu’à 50% des œufs de puces. Puis utilisez un produit qui va tuer les puces adultes restantes et stopper le développement des œufs et larves. Le produit doit contenir un adulticide et un régulateur de croissance des insectes. Le choix de la présentation sous forme de fogger ou pulvérisateur dépend de la surface à traiter. Votre vétérinaire vous aidera à choisir les produits appropriés. Il ne faut pas oublier de traiter votre voiture, le garage, ou tout autre lieu fréquenté par votre animal !

Traiter votre animal

L’étape suivante consiste à traiter votre animal. Il existe de nombreux produits contre les puces sous forme de spot-on, lotion, poudre, shampoing, collier… Les spot-on, à appliquer en général une fois par mois, sont les plus utilisés. Ils sont appliqués sur une petite zone de peau à l’arrière du cou de votre chat. Certains spot-on sont efficaces à la fois contre les puces et les tiques. Attention certains produits utilisés pour les chiens, à base de perméthrine, sont toxiques pour les chats : il est important de bien lire les étiquettes ! Si vous utilisez des lotions, shampoings et poudres, vérifiez qu’il s’agit bien de produits utilisables chez le chat.
La lutte contre les puces n’est pas toujours simple. Même sur un animal traité vous pouvez encore voir des puces, car certaines formes immatures peuvent continuer à se développer. Lutter contre les puces peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Il faut être persévérant. Enfin n’oubliez pas, le meilleur contrôle des puces passe par une bonne prévention !

Le saviez-vous ? Quelques chiffres sur les puces

- Les puces sont des insectes de couleur brun/acajou qui mesurent entre 1 et 3 millimètres de longueur.
- Le saut record pour une puce est de 33 cm.
- Une puce femelle peut pondre de 400 à 1000 œufs au cours de sa vie. En seulement 1 mois, 25 puces femelles peuvent pondre et donner un quart de millions de puces !
- Les puces adultes sur votre chat représentent 5% de la population totale de puces. Le reste (les œufs, larves et nymphes) se trouve dans la maison !
- Même les chats qui ne sortent pas doivent être traités contre les puces. En moyenne un tiers des chats vivant en appartement est infesté par les puces.

En bref

·Traiter toute l’année dans les maisons chauffées et tous les animaux de la famille.
·La perméthrine des produits pour chiens est toxique pour le chat.
·Les puces peuvent transmettre des vers. Pensez à le vermifuger.
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements