WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

jai-un-chat-difficile-est-ce-normal.jpg
L'exigence est souvent une qualité prouvant qu'on a le sens des valeurs, et que mieux que rien n'est pas assez. Etre difficile est trop souvent la formule qu'on emploie pour qualifier l'Autre, quand on ne veut pas faire d'efforts pour le comprendre.
Nos chats tentent chaque jour de nous éduquer en matière de qualité de vie, avec plus ou moins de bonheur et de réussite.

Une éducation précoce

Soyons francs, nous pouvons aussi rendre nos chats particulièrement maniaques en leur apprenant, par exemple, à n'aller dans un bac qu'exempt de toute déjection, ce qui, en soi, est une excellente habitude, mais peut parfois poser problème.
Les habitudes, bonnes et mauvaises, ainsi que la diversification des goûts et comportements s'apprennent tôt.
En matière alimentaire, certains chats refusent de manger des aliments humides tout simplement parce que chatons ils n'y ont jamais goûté, donc ne reconnaissent comme seul aliment que les croquettes. Comparés à des chats ayant eu une bonne éducation du palais, ayant goûté à toutes les textures alimentaires – pâtée, morceaux, mousseline, autant de textures très différentes pour un chat dans une même catégorie générique dite "humide"  - ces chats "formatés" au tout croquette vont paraître, et à juste titre, difficiles. Il faut, en fait, leur apprendre la valeur alimentaire de ce mets dont la plupart des chats raffolent.

Diversification alimentaire et qualité d'ambiance

Reste que le choix des textures est une affaire très personnelle, et qu'en présentant diverses marques, c'est parfois moins l'arôme (par exemple goût bœuf ou saumon) que la texture proprement dite qui va déterminer l'appétence pour votre chat. Selon la taille de sa mâchoire, on s'est également aperçu que la taille des croquettes comme des morceaux pouvait être un facteur de choix ou d'aversion. Certains chats adorent lécher une mousseline, d'autres préfèrent croquer, prendre une petite bouchée.
Et au final, un peu comme nous, ils aiment bien changer ! Ce qui nous les fait qualifier de difficiles. Or ce n'est pas toujours la lassitude qui les fait se détourner d'un sachet ou d'une marque de croquettes. Une récente étude a montré que parfois les conditions d'ambiance sont telles que le chat n'a pas envie de manger, y compris sa marque préférée.
Donc quand votre chat rechigne un peu à dévorer, il est temps de faire le bilan dans votre cuisine, et comprendre ce qui peut contrarier son appétit (nuisances olfactives et/ou sonores, place de son écuelle, présence d'autres animaux, mouvements).
Et surtout vérifier qu'il n'est pas malade car la perte d'appétit est le premier symptôme de maladie, et vous ne devez pas le laisser plus de 48H à la diète sans réagir et aller consulter un vétérinaire.

Les petits plats dans les grands

Au-delà des problèmes de santé nécessitant une visite chez le vétérinaire, votre chat peut simplement prendre ombrage que sa nourriture soit servie trop froide (vous étiez pressé et avez sorti la boîte ou le sachet du frigidaire dans la précipitation), voire que les croquettes aient traîné dans une écuelle et aient subi une oxydation qu'aucun chat ne peut tolérer. Son nez et sa langue savent mieux qu'une analyse détecter ce qui est bon !

Apprivoiser la brosse

Tout ce qui est contrainte pèse pour votre chat, le brossage pouvant tourner au cauchemar. C'est à vous de savoir en faire un véritable plaisir, en l'habituant tout petit, surtout s'il a de longs poils, à des séances régulières de toilettage pour ne pas en arriver à devoir être régulièrement tondu quand les poils s'embrouillent en d'horribles catons. Demandez conseil aux professionnels, vétérinaires, assistantes-vétérinaires ou éleveurs, en matière de brosse, car c'est important d'utiliser le matériel adapté pour l'aider à éliminer son sous-poil et prendre plaisir au brossage.

Bon à savoir : Faciliter la mise en cage

Certains chats sont difficiles à convaincre de rentrer dans une cage, voire de voyager, et pire d'aller chez le vétérinaire. C'est tout petit qu'il faut les habituer à tolérer ces contraintes qui peuvent sinon devenir insurmontables. L'idéal est de faire de sa cage un élément rassurant, cosy, où votre chat aimera aller se reposer à son gré.

En bref

·Eduquer son palais dès le jeune âge en diversifiant goûts et textures
·Veillez à la bonne température de ses aliments
·Faites de sa cage un élément rassurant, cosy, où votre chat aimera aller se reposer à son gré
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements