WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

chat-sterilise-prendre-soin-de-votre-chat-apres-la-sterilisation.jpg
La stérilisation est la meilleure assurance-vie que vous puissiez offrir à votre chat. Mais qui dit stérilisation dit modification hormonale avec une augmentation sensible de l'appétit conjuguée à une utilisation très différente des nutriments par votre chat : en clair, le risque de prendre du poids commence dès 3 semaines après la stérilisation.

La stérilisation, une modification majeure de la physiologie

Avec cette intervention chirurgicale, votre chat ne va plus ""transformer"" ses aliments comme avant. C'est comme s'il passait d'un moteur au super à un diesel, il ne brûle plus ses calories avec la même énergie, et l'embonpoint se développe. La poche de gras –particulièrement inesthétique  - que développe la majorité des chats sous le ventre n'est d'ailleurs  pas seulement le fait de la stérilisation : regardez les lions, les mâles, ils en sont en général bien pourvus, sans pour autant être castrés. Alors que les lionnes, qui chassent, mettent bas et allaitent, n'ont pas le temps de stocker le moindre gramme de graisse !
Ce qui souligne qu'au-delà du besoin d'adapter son régime alimentaire aux besoins, l'exercice est un véritable allié pour la santé de votre chat. L'inaction va souvent de pair avec des inflammations chroniques, voire avec des conduites presqu'obsessionnelles : certains chats ne pensent alors qu'à manger !

Une alimentation adaptée

Les chats qui vont à l'extérieur et chassent après leur stérilisation, sont souvent privilégiés par rapport au risque d'obésité, la pratique d'une activité physique étant très bénéfique. Mais en appartement, votre chat peut aussi jouer avec des balles ou grimper sur l'arbre à chat.
Selon l'âge auquel la stérilisation est réalisée - elle est possible dès l'âge de 4 mois, et peut être effectuée idéalement vers 6 mois - on a souvent besoin d'effectuer une transition car pour l'ancien chaton, passer d'un régime hyperprotéique, distribué à volonté, à un régime pour chat stérilisé est souvent difficile à accepter. Donc souvent, au moment de la stérilisation, on conseille de donner, le temps d'un petit sac seulement (sans choisir le plus volumineux !), un aliment pour chat adulte, et de prendre ensuite le régime de croisière, c'est-à-dire un aliment conçu pour les chats stérilisés.

Diversifier les plaisirs du palais

Les meilleurs alliés du régime alimentaire des chats sont les aliments humides, car ils apportent naturellement de l'eau, que les chats ne pensent pas toujours à boire en quantité suffisante. Ce sont donc, par nature, des aliments qui vont rassasier sans porter préjudice à la ligne de votre chat.
Le temps passé à les manger est supérieur, donc le chat sera moins glouton qu'avec un régime tout croquettes. Distribuer un aliment humide matin et soir, et laisser le complément de la ration sous forme de croquettes conçues pour chat stérilisé (en calculant avec précision la dose) dans la journée semble la meilleure formule, pour concilier plaisir et rigueur.

Une adaptation à chaque individu

Il en va cependant des chats comme des humains, il n'existe aucune égalité en biologie, ni entre les mâles et les femelles, ni entre les individus. Les études ont montré que le taux de matière grasse d'un aliment est beaucoup plus préjudiciable à un chat mâle castré qu'à une chatte dans la même situation.
Deux chats de même sexe, issus d'une même portée, peuvent, après stérilisation,  avec un régime sans restriction, devenir obèse pour l'un et rester mince pour l'autre. D'où la nécessité de contrôler régulièrement le poids.
Sans oublier de calculer soigneusement les doses, surtout si vous décidez de diversifier les textures des repas de votre chat, en lui offrant de l'humide et des croquettes. Dans le doute, n'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire, qui reçoit une formation de nutritionniste au cours de ses études.
Une pesée annuelle, sur une balance précise, permet de mesurer l'évolution parfois difficile à évaluer d'un simple coup d'œil. Les risques du surpoids sont majeurs : diabète, pathologies cardiaques, arthrose avec un inconfort patent passés les 7 kg et des difficultés à sauter, se toiletter, bref être libre de ses mouvements.

Ne le privez pas du plaisir de manger ce qu'il aime !

Certains pourraient être tentés de réduire la quantité voire donner un aliment moins appétant à leur chat stérilisé. Or, les chats préfèrent se priver (et se mettre en danger par une diète radicale) plutôt que manger un aliment qui ne leur plaît pas. Il faut donc leur trouver des aliments à leur goût, moins riches en calories, en matières grasses et en teneur plus élevé en fibres qui assurent une élimination et un  transit digestif optimal.

En bref

·L'exercice est un véritable allié pour la santé du chat stérilisé
·Choisissez un aliment adapté à son statut physiologique
·Diversifiez les textures, pour son plaisir et n'oubliez pas de calculer sa ration journalière
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements