WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

chat-qui-ronronne-pourquoi-un-chat-ronronne.jpg
Avec l'hiver, votre chat n'échappe pas à la force des éléments qui nous poussent tous à manger plus. Si vous voulez qu'il garde la ligne, garante de sa santé, un peu de discipline s'impose, qui n'exclue pas le plaisir, bien au contraire !

Chacun son plat

C'est bien connu, quand on est plusieurs, on mange avec plus d'appétit. Aussi avec deux ou trois chats dans une même maison, il faut une discipline de fer pour régenter les portions de chacun. Apprenez à repérer leurs habitudes et plaisirs. Et donnez-leur à manger ce qu'ils aiment, en quantité contrôlée, à des endroits différents. Parlez-en à votre vétérinaire pour calculer leur ration quotidienne, très dépendante de la densité énergétique de l'aliment que vous leur fournirez. Si vous panachez des marques ou des textures, prenez soin de lui apporter les étiquettes, pour faciliter le calcul.

Jouer c'est du sport !

Lorsqu'il n'a pas la possibilité de cavaler dans un jardin ou de courir derrière souris et lapins, le meilleur exercice pour votre chat est le jeu, idéalement 2 fois par jour avec vous, vos enfants ou un compagnon de son choix, comme un autre chat ou un chien. 5 à 10 minutes de courses folles derrière une boule de papier, un stylo, un pointeur laser c'est excellent pour sa forme et son mental. Prenez toujours soin de laisser vos mains loin de la patte et des griffes de votre chat, car pris dans le jeu, il peut, à son insu, vous accrocher sans le vouloir.

Les tunnels dans lesquels les chats peuvent rouler, en toute sécurité, à leur guise, tout en jouant avec un pompon sont parfaits pour solliciter toute leur musculature et faire travailler leurs articulations. De véritables stations de jeux existent également, avec des parties réservées au stretching et à l'entretien des griffes par des étirements qui épargneront vos tapisseries ! C'est souvent utile de cacher pendant quelques temps un des jeux, sinon votre chat peut s'en lasser alors qu'il sera heureux de le retrouver pour des périodes courtes.

Une pesée salutaire

A chaque visite chez votre vétérinaire, le poids de votre chat est inscrit sur sa fiche. Faites-vous un carnet de bord, et notez-le aussi. Car les chats ont l'art du camouflage, surtout pour le gras sous la fourrure, qui rend les caresses plus moelleuses mais peut également, 100 gr par 100 gr, leur jouer de mauvais tours de santé, notamment avec le risque du diabète. En le pesant tous les 6 mois, vous aurez une idée objective de son évolution pondérale. Un amaigrissement  (sans changement d'aliment) de 300 à 500 gr indique un souci de santé, alors qu'une prise du même poids chez un chat adulte doit inciter à revoir son régime alimentaire.

Aidez-vous avec votre balance de cuisine (10gr de croquettes en plus ou en moins, ça change tout !) et lisez bien les poids spécifiés sur les barquettes ou sachets.
Car, comme pour nous, tout est question de dose, les chats n'étant pas toujours raisonnables si nous ne le sommes pas pour eux et donc pour deux.

Bon à savoir

L'alimentation humide – en boites, sachets fraîcheur ou barquettes – a des avantages souvent méconnus. Sa richesse en eau est une de ses forces, car à poids égal, elle est beaucoup moins calorique que les croquettes. Et surtout elle rassasie vite, car elle occupe naturellement un volume respectable dans l'estomac de votre chat. La sensation de satiété contribue à son équilibre psychologique, et il quémandera moins.

En bref

·Avec plusieurs chats, donnez-leur à manger une quantité d'aliments contrôlée dans différents lieux
·La richesse en eau de l'alimentation humide en fait un allié-minceur
·Jouez, 2 fois par jour, 5 à 10 minutes avec votre chat
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements