Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
L’Angora Turc

L’Angora Turc

L’angora Turc vient d’orient où son histoire débute il y a un peu plus de mille années.

Ses origines
L’angora Turc vient d’orient où son histoire débute il y a un peu plus de mille années. En 1620, il fut ramené par un explorateur Italien et devint ainsi le premier chat à poils longs en Europe occidentale. Longtemps très prisé par la noblesse, le Persan, dont il est le père, lui a volé la vedette. Il a failli disparaître durant la seconde guerre mondiale. Il a fallu importer des Angoras de Turquie, où la race est protégée, pour en faire reprendre l’élevage.

Vivre avec un Angora Turc

Son caractère
L’angora turc est un chat très câlin qui supporte mal la solitude. Il alterne les moments de grand calme et les phases de jeu très actives. Il est sportif, et peu se révéler fugueur si on lui en laisse l’occasion. Il est bavard et miaulera souvent pour se faire comprendre.

Son entretien
La longue fourrure de l’Angora turc ne nécessite qu’un brossage hebdomadaire, sauf en période de mue où il faudra augmenter le rythme.
Il consommera entre 60 et 125 g de croquettes par jour selon son poids, la richesse de l’aliment et sa quantité d’exercice quotidienne.

Les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines
(Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues
Catégorie: traditionnelle
Division: toutes
Couleur : toutes sauf chocolat, lilas, cinnamon et fawn.

Mariage autorisé
Avec un Angora Turc uniquement

Tête : de taille petite à moyenne par rapport au corps, la tête vue de face forme un triangle adouci. De profil, on voit deux lignes droites. La première va du dessus de la tête jusqu’aux yeux et forme le crâne et le front. La seconde qui prolonge la première va des yeux jusqu’au bout du nez. Ces deux lignes ne doivent pas être en continuité l’une de l’autre mais forment un angle très ouvert au niveau des yeux.

Museau : à peine arrondi, le museau termine le triangle formé par la tête, sans pinch. Le menton est ferme.

Yeux : grands, en forme d’amande, les yeux sont placés légèrement de biais. La couleur des yeux doit correspondre avec celle de la robe.

Oreilles : grandes, larges à la base, les oreilles sont placées haut sur la tête et de manière verticale. Légèrement pointues à l’extrémité, elles sont bien fournies.

Encolure : assez longue, l’encolure est mince et gracieuse.

Corps : de format foreign, le corps est long, fin et musclé. La poitrine est étroite et les épaules sont aussi larges que les hanches. La musculature est ferme et attachée sur une ossature fine.

Pattes : longues, les pattes postérieures étant plus longues que les antérieures.

Pieds : de forme ovale, les pieds sont petits et délicats. Des touffes de poils entre les doigts sont très souhaitables.

Queue : large à la base, la queue est longue et va en s’effilant. Elle est toujours bien fournie et portée en panache comme une plume d’autruche.

Robe et texture : mi-longue, la fourrure est soyeuse et fine, avec peu de sous-poil. Brillante et vaporeuse, elle est plus longue au niveau de la collerette, des culottes, sous le ventre et sur la queue. La fourrure peut présenter de légères frisures sous le ventre. Il existe des variations saisonnières notables.

Tolérances
Chez les mâles adultes, on tolère une tête plus large et des oreilles plus écartées.
La fourrure des jeunes Angoras Turcs atteint son plein développement après le premier hiver. Les culottes et la collerette mettent deux à trois ans pour se développer entièrement. Les chatons peuvent avoir une fontanelle ouverte sur le front et une bosse de croissance sur le bout du nez.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.