WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

vaccins-et-vermifuge-pour-Chaton.jpg
Vaccins, vermifugation : ce qu’il faut savoir

Un chaton doit être vacciné à l’âge de deux mois. La primo-vaccination est effectuée par deux injections à trois semaines d'intervalle. Les vaccinations les plus importantes sont celles contre le coryza et le typhus. La vaccination contre la leucose est également utile si votre chat sort et est en contact avec d'autres chats. Vous pouvez également vacciner votre chaton contre la rage et la chlamydiose.

La vermifugation est également très importante pour le chaton. Elle lui permet d'avoir un système immunitaire performant, elle évite les problèmes intestinaux et dermatologiques ainsi que les carences en vitamines et minéraux.

Il faut vermifuger votre chaton tous les mois jusqu'à l'âge de six mois, puis tous les six mois (plutôt au printemps et à l'automne) à l'âge adulte.

Tout propre

Veiller à l'hygiène de votre chaton est primordial.
Pour nettoyer des oreilles sales, n'utilisez pas de coton-tige. Il faut simplement administrer le produit que vous aura conseillé votre vétérinaire dans l'oreille et masser la base de l'oreille. Quand le chat secoue la tête, les saletés sortent d’elles-mêmes sur le pavillon et vous n'avez plus qu'à les essuyer doucement.

Bien choisir son alimentation

Le régime alimentaire d'un chat, carnivore strict, est très différent du nôtre et reste difficile à reconstituer parfaitement à l'aide d'une alimentation faite à la maison. L'alimentation vendue dans le commerce est donc la meilleure façon d'assurer un apport alimentaire adapté.
La nutrition de votre chaton avec des croquettes exige une plus grande consommation d'eau. Une alternative pour le chat, animal originaire du désert qui par nature boit peu, est de combiner les deux modes d'alimentation : nourriture sèche en croquettes et nourriture humide en boîtes ou en sachets fraîcheur. En substituant un ou deux petits repas par jour avec de l’alimentation humide à la place des croquettes, vous aiderez votre chaton à compléter ses besoins en eau. L’alimentation en boîtes et sachets fraîcheur est également plus facile à consommer pour les jeunes chatons (qui ont du mal à mâcher leurs croquettes.)
Pour la boisson, il faut laisser en permanence à disposition du chaton un bol d'eau fraîche et propre surtout si son alimentation est à base de croquettes. Si vous souhaitez lui offrir du lait, privilégiez le lait sans lactose, bien plus digeste pour lui.

Le processus de sevrage du chaton doit débuter à partir de la quatrième semaine, en introduisant peu à peu une alimentation solide (nourriture humide en boîte ou sachets fraîcheur ou croquettes humidifiées avec de l'eau tiède), en plus de sa ration de lait maternel. Vers l'âge de 5 semaines, le chaton est prêt pour une transition active à une alimentation solide car le lait de sa mère ne suffit plus à répondre à tous ses besoins nutritifs. Le chaton peut être retiré de sa mère une fois qu'il est passé exclusivement à l'autre alimentation, vers la huitième semaine, qui marque la fin du sevrage.
Ces quelques conseils font partie du suivi habituel assuré lors des visites de vaccination, chez votre vétérinaire. N'hésitez pas à lui faire part de vos questions à ce sujet, il vous répondra avec compétence.

En bref

·Effectuez un suivi médical précis et régulier de votre chaton.
·Votre chaton deviendra autonome vers sa 8ème semaine.
·Préférez alors l’alimentation humide, plus facile à mâcher.
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements