WHISKAS FR

Tapez votre mot clé ci-dessous pour retrouver un produit ou un article de blog

cohabiter-avec-son-chat.jpg
Rien ne plaît tant aux chats que la liberté d'aller et venir, dans la limite d'une bonne entente avec ses voisins.

Stérilisation, le bien-vivre félin

Si vivre en appartement restreint le périmètre d'exploration et la possibilité d'exercices physiques très variés, c'est une prévention parfaite contre les mauvaises rencontres, avec des chats au caractère parfois belliqueux, ou avec des chiens voire des voitures à la conduite pas toujours maîtrisée. La vie de salon a des avantages que l'accès à un jardin, un quartier voire des champs ou une forêt n'ont pas. Cependant, même en appartement, dès lors que vous n'envisagez pas de faire reproduire votre chat, sa stérilisation est très fortement recommandée, pour limiter toute apparition de mauvaises odeurs dans ses urines, qui se propagent très vite, parfois à votre insu, sous la porte puis dans la cage d'escalier.

Bonne conduite en ville et au jardin

Si votre chat a la chance d'avoir un jardin, la stérilisation est encore plus importante pour limiter les risques de bagarres entre mâles, et surtout les transmissions de maladies, parfois mortelles lors des contacts. La stérilisation va aussi limiter son périmètre d'exploration, puisqu'il ou elle ne sera pas tenté(e) d'aller rejoindre d'autres chats, lors de la période des chaleurs. Cette modération de son champ de déplacements limitera d'autant ses risques d'accidents de la circulation, en traversant une rue.
La plupart des chats ne sont pas des baroudeurs, certains sont même capables de respecter le code de la route et de traverser sur les passages cloutés. Mais lorsqu'ils emménagent dans un nouveau lieu, une période d'acclimatation est importante (sur quelques jours à une semaine). Ils comprennent en général très bien l'utilisation d'une chatière, mais leurs nouveaux copains (et parfois leurs pires ennemis) aussi ! Donc l'utilisation d'une chatière personnalisée, fonctionnant avec la reconnaissance de leur puce électronique d'identification, est fortement recommandée si vous ne voulez pas vous retrouver avec des co-locataires non désirés.

Chats partagés

En vous présentant à vos nouveaux voisins, pensez bien à mentionner votre ou vos chats, et à vous enquérir de vos voisins félins. Certains chats aiment tellement la compagnie des humains qu'ils organisent leur journée au gré des disponibilités de chacun, sans se soucier des susceptibilités. Tentez de ne pas prendre ombrage si votre chat coule des journées sur les genoux de votre voisine ou accompagne son mari à la retraite au jardin!
Par nature, les mouvements des chats ne sont guère maîtrisables, même si vous pouvez tenter de les habituer à rentrer lorsque vous les appelez, ce qui est une sage précaution pour vous permettre de dormir tranquille. Gardez pour votre retour à la maison, le soir, une partie de son repas préféré, ce qui facilitera son retour, pour retrouver non seulement le gîte et le couvert, mais des câlins à profusion !

Bon à savoir : le son du chat

Pour protéger les oiseaux et petits rongeurs de l'arrivée d'un chat, équiper, au besoin, son collier d'un grelot ou d'une clochette peut être efficace, comme il peut vous permettre de localiser votre chat au son. Cela ne remplace bien sûr pas sa puce électronique d'identification, et le collier doit rester un collier parfaitement adapté aux chats d'extérieur.

En bref

·La stérilisation jeune facilite les bonnes relations et limite le vagabondage
·En maison une chatière personnalisée empêche les visiteurs indésirables
·Soyez partageur et content que votre chat fasse le bonheur de vos voisins retraités
Nouveau WHISKAS®, encore plus de ronronnements

Découvrez de nouveaux contenus et nouvelles recettes sur un tout nouveau site !

DÉCOUVRIR
Nouveau Whiskas®, encore plus de ronronnements