Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
L’Ocicat

L’Ocicat

Il s’agit d’un chat américain à poil court et est la seule race domestique tachetée, élevée spécifiquement pour « imiter » les chats sauvages. L’Ocicat est un grand animal actif au corps solide et musclé, recouvert d’une robe courte et serrée au poil satiné et brillant mettant en valeur ses tâches.

En 1964, l’Ocicat d’origine était le résultat fortuit d’un croisement expérimental, tentant de créer un Siamois présentant les tâches de l’Abyssin, mais le chaton ivoire aux tâches dorées qui nait était une vraie surprise. Il a été nommé ainsi du fait de sa ressemblance à l’ocelot et a été adoré par tous ceux qui ont eu la chance de les voir, le croisement a donc été réalisé à nouveau pour produire davantage de ces chats merveilleux. Jamais un effort concerté comme celui-ci n’avait été mis en œuvre pour élever un chat entièrement domestique pouvant offrir la beauté tachetée des chats sauvages, tout en conservant la disposition adorable et prévisible du chat domestique. Son standard va être fixé en 1988 et il va débarquer en France en 1989. Il est encore très rare dans notre pays et en Europe.

Bien que l’Ocicat semble sauvage, son caractère n’a rien de féroce et il est absolument dévoué à ses humains. Il est relativement intelligent et facile à dresser. Beaucoup iront chercher des objets, se promèneront en laisse, répondront aux ordres vocaux et se plieront facilement aux règles de la maison. L’Ocicat est très attaché à son maître. Curieux, il est friand de jeu et très dynamique. Il appréciera d’avoir de l’espace pour se dépenser. Leur nature sociable les rend moins adaptés que d’autres races à être laissés seuls pour de longues périodes.

Bien que l’Ocicat comble l’envie d’exotisme, il est très facile à entretenir et ne demande pas de soins particuliers. Son régime alimentaire est le même que tout chat domestique et leur robe courte ne requiert que des bains et un toilettage occasionnel. Il n’est pas sujet à des problèmes de santé particuliers et leur large bagage génétique leur donne vigueur et vitalité.

Quelques conseils adaptés pour un chat de race Ocicat :


Un brossage hebdomadaire suffit pour la fourrure de l’Ocicat.

Concernant son alimentation, veillez à suivre les quantités journalières recommandées sur notre site internet ou sur l'emballage de nos produits. Découvrez ici les bienfaits d’alterner croquettes et sachets fraîcheur : https://www.whiskas.fr/tous-nos-conseils/liste/binutrition

Voici quelques détails supplémentaires sur l’Ocicat, selon les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines (Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues
Catégorie : traditionnelle
Division : tabby et silver/smoke
Couleur : toutes sauf série rouge, patron spotted tabby uniquement.

Mariage autorisé avec un Ocicat

Tête : en forme de triangle adouci, la tête présente des contours arrondis avec des pommettes marquées. De profil, il y a une légère déclivité concave entre le front et le nez, sans cassure.

Museau : large et bien marqué, le museau est assez carré de face et montre une certaine longueur de profil. Le pinch entre les pommettes et le museau ne doit pas être trop sévère. Les mâchoires, puissantes, montrent une bonne occlusion. Le menton est ferme.

Yeux : ovales, les yeux sont grands et placés légèrement de biais. Ils sont bien espacés l’un de l’autre. Toutes les couleurs, sauf le bleu, sont acceptées sans qu’il n’y ait de relation entre la couleur des yeux et celle de la robe.

Oreilles : de taille moyenne, les oreilles sont placées à égale distance des côtés et du sommet de la tête. Des « lynx tips » (plumets) sont souhaitables.

Encolure : bien greffée, l’encolure est arquée.

Corps : de format semi-foreign, le corps est assez long, avec de la substance et de la profondeur mais aucune lourdeur. La poitrine est large et la cage thoracique légèrement arrondie. La ligne de dos est droite ou légèrement plus haute au niveau des postérieurs. La musculature est puissante et déliée, ce qui confère une apparence athlétique. Même si la préférence va à de grands chats, l’équilibre et l’harmonie sont plus importants que la taille. Les femelles sont notablement plus petites que les mâles.

Pattes : moyennement longues et bien musclées, les pattes ont une ossature substantielle.

Pieds : ovales et compacts, les pieds sont bien proportionnés au corps.

Queue : de longueur moyenne à longue, la queue est assez épaisse à la base et va en s’effilant légèrement jusqu’à l’extrémité.

Robe et texture : fine, dense, soyeuse et près du corps, la fourrure est assez longue pour porter en alternance plusieurs bandes de couleurs claires et foncées appelées ticking. Quand ces bandes se rejoignent, elles forment des taches nettes sur un fond de robe clair. Les poils formant les taches ont l'extrémité foncée sur une base claire. Tous les poils sont tiquetés sauf ceux du bout de la queue. Le fond de robe doit être assez clair pour permettre un contraste notable avec les marques plus foncées, même dans les couleurs diluées. Le menton, la gorge, l’intérieur des pattes et le ventre sont plus clairs que le dos.

Motif : toutes les marques doivent être clairement visibles, quel que soit l’angle sous lequel on regarde le chat. Celles qui marquent le visage, les pattes et la queue sont plus foncées que celles du corps. Le front présente le M caractéristique des tabby et l’oeil les lignes de mascara typiques. Une deuxième ligne placée sous le maquillage s’estompe vers l’oreille. Des lignes droites bien distinctes partent du M sur le crâne, passent par le cou et deviennent des taches bien alignées sur la colonne vertébrale. Les marques sont plus étendues sur les épaules pour faire la transition entre les lignes et les spots. Le reste du corps est recouvert de taches aux formes irrégulières mais jamais alignées pour ne pas rappeler le motif mackerel tabby. Le motif blotched interrompu, dans lequel les taches sur les flancs semblent suivre des lignes concentriques, est apprécié. Le cou est orné de plusieurs colliers ouverts et le ventre est tacheté. Les pattes présentent des anneaux épais qui peuvent être inégaux et ouverts. La queue est annelée, avec l’extrémité foncée.

Remarques : la tonalité blanc crème sur le menton et la gorge n’est pas considérée comme une faute, de même que la couleur de base blanc argenté des variétés silver.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.