Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
L’Havana Brown

L’Havana Brown

L’histoire raconte qu’en Thaïlande, autrefois appelée Siam, une race de chat brun foncé particulièrement belle chassait les mauvais esprits.

Ses origines

L’histoire raconte qu’en Thaïlande, autrefois appelée Siam, une race de chat brun foncé particulièrement belle chassait les mauvais esprits. Pour recréer cette race, des croisements ont été effectués en Angleterre, notamment avec des chats siamois. Le premier nom de la race fut Chestnut Havana. La première lignée a été importée en Amérique et y a été reconnue en 1964. L’Havana Brown a pris son nom dans les années 1970. Il s’agit d’une race très rare de part le monde.

Vivre avec un Havana Brown

Son caractère


L’Havana Brown est un chat curieux et explorateur, même s’il n’aime pas trop s’éloigner de son maître. Moins bavard que son ancêtre Siamois, son miaulement est plutôt doux. Son appétit pour le jeu est insatiable. 

Son entretien

Un brossage hebdomadaire suffit à son pelage.
Il consommera entre 65 et 115 g de croquettes par jour selon son poids, la richesse de l’aliment et sa quantité d’exercice quotidienne.

Les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines

(Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues

Catégorie : traditionnelle
Division : solide 

Couleur : chocolat et lilas.

Mariage autorisé
X Havana Brown

Tête : plus longue que large, la tête est bien proportionnée par rapport au corps. De profil, le front, plutôt plat, est prolongé par une forte cassure fronto-nasale qui forme un stop marqué. Des bajoues sont autorisées chez les mâles.

Museau : caractéristique de la race, le museau semble être une pièce rapportée tant il est carré. Les patons sont bien définis. Le menton est ferme et puissant.

Yeux : ovales, les yeux sont grands, bien ouverts, mais pas globuleux. La seule couleur autorisée est le vert dans toutes les nuances, à condition qu’elles soient lumineuses et uniformes.

Oreilles : grandes et arrondies à leur extrémité, les oreilles sont bien espacées l’une de l’autre. De profil, elles sont légèrement dirigées vers l’avant, ce qui donne au chat un air constamment en alerte. Elles sont très peu fournies.

Encolure : de longueur moyenne, l’encolure est bien musclée.

Corps : de format semi-foreign, le corps rectangulaire est bien musclé.
Pattes : longues pour la taille du chat, les pattes sont élégantes mais avec une ossature robuste.

Pieds : ovales, les pieds sont compacts.

Queue : de longueur moyenne, la queue est assez fine, étroite à la base et se termine par une extrémité effilée.

Robe et texture : courte, douce et soyeuse, la fourrure est parfois un peu plus dense sur les flancs. La couleur doit être la plus profonde et uniforme possible, sans poils blancs ni marques tabby. Des marques tabby fantômes sont acceptées chez les chatons. Les lilas peuvent avoir une texture un peu pelucheuse.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.