Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
Le Singapura

Le Singapura

Le Singapura tient le record du chat domestique le plus léger du monde.

Ses origines

Le Singapura tient le record du chat domestique le plus léger du monde. Il serait originaire de Singapour, d’où il aurait été ramené par deux touristes américains en 1974 puis croisé avec des Burmeses. De là, plusieurs passionnés se sont épris de la race et elle a été reconnue en Amérique du nord au milieu des années 1980. Il faudra attendre 1989 pour sa reconnaissance en France, où la race reste très rare.

Vivre avec un Singapura

Son caractère
Le Singapura est un chat très affectueux, friand de caresses et particulièrement sociable. Il est aussi très joueur et chasseur. Il n’y a pas que sa taille qui soit discrète, et ses miaulements ne vous dérangeront pas. Il se fera très bien à la vie en appartement si on lui apporte des distractions régulières.

Son entretien
Brosser votre Singapura une fois par semaine sera agréable pour lui, pour vous et pour votre salon, mais il demande globalement très peu d’entretien.
Il consommera entre 30 et 70 g de croquettes par jour selon son poids, la richesse de l’aliment et sa quantité d’exercice quotidienne. Le Singapura est un poids plume et il mangera en conséquence.

Les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines

(Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues
Catégorie : sépia
Division : tabby
Couleur : seal ticked tabby sépia

Mariage autorisé
X Singapura

Tête : ronde et plutôt petite, la tête montre, de face, un crâne arrondi prolongé par des pommettes hautes et larges. De profil, le front légèrement bombé est poursuivi par une légère déclivité concave à la naissance du nez. Ce dernier, assez court, est bombé.

Museau : de longueur moyenne, le museau est large et délimité par un pinch bien défini. Il ne doit être ni pointu ni étroit. Le menton est ferme et bien développé.

Yeux : grands et très expressifs, les yeux sont en forme d’amande largement arrondie. Bien espacés l’un de l’autre, c’est-à-dire d’au moins la largeur d’un oeil, ils ne doivent être ni ronds ni proéminents. La couleur admise va du jaune au noisette en passant par le vert dans toutes les nuances, à condition qu’elles soient uniformes. Le bleu n’est pas accepté.

Oreilles : grandes, en alerte et modérément pointues, les oreilles sont en forme de coupe avec une base bien évasée. Cette base ouverte est particulièrement importante dans l’impression générale de grandeur des oreilles et une base étroite est considérée comme une faute sérieuse. L’intérieur des oreilles est bien fourni.

Encolure : courte, l’encolure est épaisse.

Corps : de format semi-cobby, le corps, très musclé, est trapu et élégant à la fois. La cage thoracique est arrondie. Le corps et les pattes forment un carré avec le sol.

Pattes : fortes et épaisses à leur naissance, les pattes vont progressivement en s’affinant vers une ossature assez raffinée.

Pieds : petits et ovales.

Queue : idéalement assez longue pour atteindre l’omoplate, la queue est fine sans excès et s’effile jusqu’à une extrémité arrondie.

Robe et texture : fine, soyeuse et sans sous-poil, la fourrure est bien couchée sur le corps. Courte, elle doit cependant avoir une longueur suffisante pour que chaque poil présente plusieurs bandes alternées, claires et foncées, appelées ticking. Elle est plus longue sur la colonne vertébrale. Une texture laineuse ou élastique est considérée comme une faute. Les chatons peuvent avoir une fourrure plus longue et plus laineuse que les adultes.

Couleur : la couleur de base est un vieil ivoire très chaud. Le museau, la gorge et le ventre sont beige clair. Le ticking est brun foncé ou noir. Les marques de maquillage sont brunes.
La truffe, couleur brique, est bordée d’un liseré brun foncé. Les coussinets et l’extrémité de la queue sont brun foncé ou noirs.

Motif : Le motif est génétiquement sépia ticked, c’est-à-dire que chaque poil présente une alternance d’au moins quatre bandes ivoire et brun foncé, sauf sur la gorge, la poitrine, le ventre et l’intérieur des pattes qui ne sont pas ticketés. Le ticking est plus prononcé sur l’épine dorsale et la queue. La base du poil est toujours claire et l’extrémité foncée. L’intérieur des pattes est barré par des bracelets ouverts qui s’interrompent à l’extérieur. La tête porte les motifs typiques des chats tabby : M inversé sur le front, légères marques de maquillage autour des yeux et sur les joues. 

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.