Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
Le Sacré de Birmanie

Le Sacré de Birmanie

Pour un chat remarquablement inhabituel, il est difficile de ne pas tomber amoureux du Birman ou « Sacré de Birmanie » comme on l’appelle dans son pays d’origine. Le Sacré de Birmanie, appelé également Birman est, contre toute attente, un chat français issu du croisement d’un chat Siamois et d’un Persan à poil long. La race a été créée au début du vingtième siècle, stabilisée et reconnue comme telle en 1925. Mais avant tout, la race Sacré de Birmanie est née d’une légende célèbre qui explique l’origine de leurs couleurs. Cent chats complètement blancs vivaient dans un temple birman de Lao-Tsun, mais une nuit le temple a été attaqué et le doyen des prêtres a été tué. Son chat blanc, Sinh, a sauté sur le corps de son maître et l’âme du prêtre est entrée dans le chat. Le poil blanc de son corps a alors pris une couleur dorée (similaire à la déesse du temple), ses pattes, son visage, ses oreilles et sa queue ont pris la couleur de la terre, enfin, le bout de ses pattes est resté blanc en symbole de pureté. Avec une histoire romantique comme celle-ci, qui ne voudrait pas adopter un de ces chats !

Le Sacré de Birmanie est d’une élégance sans pareil et « porte » une robe claire, ainsi qu'un visage, des oreilles, une queue et des pattes foncés avec des « gants » blancs. Ses yeux sont d’un magnifique bleu saphir profond. Bien que le toilettage régulier soit essentiel, sa glorieuse robe est plus soyeuse que duveteuse et est rarement terne, permettant ainsi un entretien simple. En effet, le pelage du Sacré de Birmanie ne nécessite pas d’entretien particulier. Un coup de brosse quand on y pense et le tour est joué.

Le Sacré de Birmanie est de caractère peu bavard et beaucoup plus actif que le Persan, mais moins actif et un moulin à parole que le Siamois. Ce chat est la race idéale pour les enfants ou toute personne cherchant un animal d’intérieur exotique. Ce chat, imposant physiquement, est d’un naturel doux et placide. Il a cependant besoin de la présence humaine et ne saurait se satisfaire d’une trop grande solitude.

Voici quelques conseils adaptés pour un chat de race Sacré de Birmanie 

Concernant son alimentation, veillez à suivre les quantités journalières recommandées sur notre site internet ou sur l'emballage de nos produits. Découvrez ici les bienfaits d’alterner croquettes et sachets fraîcheur : https://www.whiskas.fr/tous-nos-conseils/liste/binutrition
https://www.whiskas.fr/bi-nutrition


Le Sacré de Birmanie consommera entre 110 et 200 g de croquettes par jour selon son poids, la richesse de l’aliment et sa quantité d’exercice quotidienne. Suivez les quantités journalières recommandées sur nos packagings. Nous recommandons d’alterner des croquettes avec de l’aliment humide. 

Voici quelques détails supplémentaires sur le Sacré de Birmanie, selon les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines. (Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues

Catégorie : colourpoint
Division: particolore
Couleur : toutes.

Mariage autorisé avec un Sacré de Birmanie uniquement.

Tête :

La tête du Sacré de Birmanie est de taille moyenne. Vu de face, elle est large et arrondie. Vu de profil, elle est légèrement plus longue que large. Les joues sont pleines. Le front est légèrement arrondi. La ligne du profil se prolonge avec un changement de direction au niveau du nez. Moyennement long et large, sans stop, le nez est romain, c’est-à-dire busqué.

Museau :

La race Sacré de Birmanie a un museau de longueur moyenne, le museau est large, sans pinch. Le menton est fort.

Yeux :

Les yeux du Sacré de Birmanie sont grands, presque ronds, ils sont bien espacés l’un de l’autre et de la couleur bleue la plus intense possible.

Oreilles :

Les oreilles du Sacré de Birmanie sont presque aussi larges que hautes. Elles oreilles sont de tailles moyennes à grandes. Modérément espacées, elles ont un bout arrondi. L’intérieur est bien fourni.

Encolure :

Le Sacré de Birmanie a une encolure de taille moyenne et bien musclée.

Corps :

Le corps du Sacré de Birmanie est long et substantiel, cette race de chat a un corps moyennement long, massif avec un dos droit et régulier.

Pattes :

Cette race de  chat est de taille moyenne, avec une ossature robuste et une bonne musculature. Les pattes sont en proportion avec le corps.

Pieds :

Les pieds du Sacré de Birmanie sont grands, ronds et fermes.

Queue :

La queue de cette race de chat est de taille moyenne, la queue est proportionnée avec le corps.

Robe et couleur :

La robe du Sacré de Birmanie est mi- longue et sa fourrure est très soyeuse. Courte sur la face, la robe s’allonge graduellement à partir des joues vers une lourde collerette très appréciée, surtout chez les mâles. La fourrure est longue sur le dos et les flancs. Le sous-poil est peu abondant et léger. Le poil peut frisotter légèrement sur le ventre.
Remarque : des changements saisonniers doivent être pris en considération dans le jugement de la longueur de la robe.

Gants et éperons :

Les pattes avant du Sacré de Birmanie ont des gants blancs se terminant en ligne droite à la jonction entre le pied et la patte. Les pattes arrière ont des gants blancs remontant en ligne droite à l’arrière de la patte et se terminant en pointe de la moitié aux trois-quarts du talon (éperons). Une régularité entre la hauteur des gants avant et arrière est souhaitable.

Coussinets :

Les coussinets de cette race sont de couleur rose et/ou couleur correspondant à la couleur de base du chat.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.