Les races de chat

Trouvez le chat qui vous correspond grâce à notre sélectionneur de races !

Retour
Le Mau Egyptien

Le Mau Egyptien

Le Mau Egyptien est une race antique dont l’image décore les tombeaux et les pyramides.

Ses origines
Le Mau Egyptien est une race antique dont l’image décore les tombeaux et les pyramides. Il est exceptionnel car il s’agit de la seule race de chat naturellement tachetée. Le Mau est arrivé en Amérique en 1956, amené par une princesse qui a fondé là-bas la chatterie Fatima. Cette race est très rare.

Vivre avec un Mau Egyptien

Son caractère
Le Mau Egyptien est très sociable, avec les adultes comme avec les enfants. Il est même un peu pot de colle, suivant ses maîtres de près et aimant dormir tout contre eux. Ils conservent un tempérament de chasseurs, même dans le jeu. Sa voix est réputée mélodieuse, d’une façon différente des autres chats.

Son entretien
Un brossage hebdomadaire est suffisant pour le Mau Egyptien.
Il consommera entre 75 et 150 g de croquettes par jour selon son poids, la richesse de l’aliment et sa quantité d’exercice quotidienne.

Les standards de race du Livre Officiel des Origines Félines
(Source et version complète : http://loof.asso.fr )

Couleurs reconnues
Catégorie : traditionnelle
Division : solide, tabby et silver/smoke
Couleur : black silver spotted tabby, bronze (brown spotted tabby), black smoke.
Depuis Janvier 2006, le mau noir est accepté en NRC.

Tête : de taille moyenne, la tête forme un triangle aux contours adoucis sans aucune face plane. Vu de face, les joues sont plates, sauf chez les mâles chez lesquels des bajoues sont acceptées. Le nez est de largeur égale sur toute sa longueur.
De profil, le front est légèrement arrondi et prolongé par une légère déclivité concave au niveau des yeux. Le nez est droit.

Museau : ni court ni long, le museau tout en courbes douces complète le triangle de la tête. Le menton est ferme, ni saillant ni en retrait.

Yeux : en amande, les yeux sont grands et bien ouverts avec une implantation légèrement en oblique sans pour autant être orientale. La couleur recherchée est dite « vert groseille à maquereau», c’est-à-dire un vert clair. Les yeux ambre sont acceptés chez les chatons et les jeunes adultes jusqu’à 18 mois.

Oreilles : de taille moyenne à grande, les oreilles sont larges à la base, arrondies au bout et placées assez espacées dans le prolongement des lignes formées par la tête. Vu de profil, elles sont implantées assez en arrière. L’extérieur des oreilles est couvert d’une fourrure très courte tandis que l’intérieur, rose pâle, est presque transparent. Des plumets sont acceptés.

Encolure : bien greffée, l’encolure est arquée.

Corps : de format semi-foreign, le corps, de taille moyenne, est une harmonieuse combinaison alliant puissance et élégance. Les épaules sont saillantes et on devine aisément leur angulation. La musculature est bien développée, surtout chez les mâles adultes qui peuvent être plus trapus que les femelles. Une poche ventrale caractéristique, appelée « gousset » est demandée entre les postérieurs.

Pattes : de taille moyenne, les pattes ont une ossature modérée et une forte musculature. Les pattes arrière, plus hautes que les pattes avant, donnent un équilibre particulier au Mau Egyptien qui, debout, semble se tenir sur la pointe des pieds.

Pieds : petits et délicats, les pieds sont légèrement ovales, presque ronds.

Queue : de taille moyenne, la queue est assez épaisse à la base et va en s’effilant jusqu’à son l’extrémité.

Robe : courte, la robe doit cependant avoir une longueur suffisante pour que chaque poil présente au moins deux bandes alternées, claires et foncées. Bien couchée sur le corps, elle est fine, soyeuse et élastique au toucher.
Patrons: seul le patron spotted tabby est accepté. Il doit y avoir un bon contraste entre la couleur pâle de base et les marques de couleur plus profonde. Le front présente le M caractéristique des tabby, et l’oeil, le maquillage égyptien typique. Une deuxième ligne placée sous le maquillage s’estompe vers l’oreille. Des lignes droites bien distinctes partent du M sur le crâne, passent par le cou et deviennent des taches bien alignées sur la colonne vertébrale. Les marques sont plus étendues sur les épaules, pour faire la transition entre les lignes et les spots. Le reste du corps est recouvert de taches aux formes irrégulières mais jamais alignées pour ne pas rappeler le motif mackerel tabby. Le cou est orné d’au moins un collier ouvert et le ventre est tacheté. Les pattes présentent des anneaux épais, qui peuvent être inégaux et ouverts. La queue est annelée, avec le bout noir.

Couleurs :
Silver : base argentée, pâle et lumineuse, en contraste avec des spots noirs. L'arrière des oreilles est rose grisâtre pointé de noir. Le nez, les lèvres et les yeux sont soulignés de noir. La gorge, le menton et les narines sont silver, paraissant blancs. La truffe est rouge brique. Les coussinets sont noirs avec du noir autour des doigts et sur les talons.

Bronze : base bronze se dégradant du chamois à l’ivoire sous le ventre, contrastant avec des spots brun foncé à noirs.
Un sous-poil gris est toléré aux épaules et aux coudes. L'arrière des oreilles est rose fauve pointé de marron foncé à noir. La gorge, le menton et les narines sont d'un blanc pâle et crémeux. La truffe est rouge brique. Les coussinets sont brun foncé à noir avec la même couleur entre les doigts et l'arrière des pattes postérieures.

Black smoke : bien que non agoutie, la couleur black smoke chez le Mau égyptien doit clairement laisser s’exprimer le patron spotted tabby. La base du poil est argent lumineux sur un quart de la longueur, les trois quarts restants étant gris anthracite. Les spots colorés sur les trois quarts du poil sont noirs contrastant ainsi avec le reste de la robe. La gorge, le menton et les narines sont plus clairs. Le nez, les lèvres et les yeux sont soulignés de noir. La truffe et les coussinets sont noirs avec du noir autour des doigts et sur l'arrière des pattes postérieures.

www.quefairedemesdechets.fr

Nos emballages peuvent faire l’objet d’une consigne de tri.